Nuit Debout Cazères 1

Après mon passage à Nuit Debout Cazères, je leur avais écrit ça:

Des petites idées.. suite à la séance de Vendredi 20 Mai et la suite..

Nous détenons une matière folle, chacun-e  pense des choses, cherche des choses, à des expériences, des expertises, des envies à partager, des besoins d’actions, mais aussi de réflexions..

Si on ajoute à ça la différence de point de vues, de caractères, de là, d’où on parle… (sur cette question-là il y aurait à développer…) IL Y A DU BOULOT!!!

Pour moi la question centrale c’est comment faire pour que tout s’articule pour coexister, s’enrichir mutuellement…

Si nous n’arrivons pas à faire fonctionner ces articulations nécessaires, des gens se sentiront frustrés et partiront en silence comme ça se passe partout…

Ce que nous avons vécu ce dernier Vendredi serait très intéressant à analyser en détail… Mais c’est du taf…

Pour ma part je considère que Cazères peut -être aussi, un lieu d’expérimentation d’un fonctionnement, dont on tire des enseignements, qui peuvent être utiles à d’autres Nuit Debout…

Nous avons tellement de choses à partager, à réfléchir ,à, touet l’assemblée mais aussi en petit groupes qu’il va y avoir un problème de durée de séances…

Je trouve qu’il faudrait envisager à une fréquence de l’ordre d’un mois ou deux, passer une journée pour creuser avec priorité certains thèmes qui sont centraux pour notre fonctionnement interne. Là, je pense d’abord à la question de la « Démocratie », surtout à la démocratie interne, dans un groupe comme le nôtre…

Comment réclamer plus de démocratie au niveau national, voir plus haut, si entre nous, nous sommes faiblard-e-s ?

En discutant avec certain-e-s d’entre nous , j’ai été frappé combien cette question semblait assez floue… Avec ce leitmotiv « Oui mais c’est ça la démocratie… »

Bon voilà pour aujourd’hui 🙂

Merci d’être là

André

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *