Manifeste Anti-Vieux, toujours !

Nous avons déjà un certain âge et remarquons chez nos ami-e-s , chez nos proches, d’une âge certain, que dans nos têtes la vieillesse s’installe dévastatrice…
Les symptômes sont très souvent les mêmes, le refuge dans des certitudes à la con, le refus du doute, le sentiment du déjà vu, la tentation réactionnaire, le sentiment que les jeunes sont des abrutis…
Une sérieuse tendance à raconter sa vie à tout bout de champs, à répondre aux questions qu’on ne vous à pas posé, histoire de répondre à celle que l’on voudrait nous avoir posé…

Il nous faudra dans un premier temps dresser en permanence la liste de ces symptômes…

Par la suite, nous déciderons donc, d’exercer une vigilance mutuelle, réciproque pour que cette vieillesse dévastatrice là ,s’installe le plus tard possible et le plus à l’étroit en nous…

Nous serons donc intransigeant-e-s et sans pitié les un-e-s envers les autres à cet égard. N’hésitant pas à faire remarquer, que l’un de nous raconte sa vie sans raisons valables, ou part dans des digressions qui ne font plaisir qu’à lui.

Quand nous serons pris sur le fait de refus d’écoute de la parole de plus jeunes et que profitant de la légitimité de nos cheveux blancs, nous leurs infligerons des discours narcissiques dont ils ou elles n’ont strictement rien à foutre, nous serons passible de gages humiliants, pour nous faire réfléchir sur nos pratiques dégradantes (Non mais!)

Il ne s’agit pas de nous terroriser les un-e-s les autres, il s’agit d’une forme d’affection, de celle qui consiste à dire à un-e ami-e qui dérape, qu’il ou elle déconne…

En signant ce manifeste, et en s’en réclamant nous comptons poser là un acte politique ! (bon là faudra préciser en quoi c’est politique… De toutes les façons il ya plein de trucs à préciser dans cette histoire… hé hé!)

Pour commencer, donc il serait utile de faire l’inventaire des signes qui caractérisent cette forme de vieillissement (qui met d’ailleurs) en danger nos capacités de lutte, voir d’apporter des témoignages sous toutes ses formes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *